Archives pour la catégorie Carnet de route Australie

346 : 2

Si nous divisons par 2 les 346 jours prévus de notre voyage nous obtenons 173. Comme aujourd’hui ça fait 174 jours que nous sommes partis nous entamons donc la seconde moitié de notre périple. C’est passé très, très vite… on ne s’est pas ennuyé… et c’est assez drôle de terminer des vacances dans un pays pour en  recommencer d’autres dans un nouveau. On n’est pas pressé du tout que ça s’arrête !

Pour le moment nous sommes toujours sur les routes australiennes, alternant océan et montagnes, sable et forêts. Nous sommes entrés dans les terres à l’ouest de Sydney ( où nous n’avons pas fait de halte mais où nous reviendrons quelques jours avant de nous envoler vers l’Indonésie) pour admirer les “Blue Mountains”.

Les paysages sont impressionnants par leur étendue et par la densité de la forêt.

blue montains 1

Nous avions gardé les pieds sur terre pendant que d’autres préféraient admirer les montagnes accrochés à un câble. Elle doit être vertigineuse cette vue du téléphérique !

blue mountains 3

Les trois colonnes de pierre sont appelées les “Trois sœurs” car une légende raconte que trois jeunes filles, des sœurs donc, ne désirant pas être importunées par des jeunes hommes avaient demandé à une sorcière de les changer momentanément en pierre. Malheureusement la sorcière est morte avant d’avoir eu le temps de les ramener à la vie ! Oh la bourde !!!

Trois soeurs

Une autre image panoramique pour le plaisir.

blue mountains 2

Quelques petites balades au milieu des cascades pour se rafraichir…

cascade

… à l’ombre des fougères arborescentes.

fougère

De retour au bord de l’océan, à Port Macquarie, une petite ville où il faisait bon se promener sur le port,

port

et qui aime beaucoup les koalas au point d’en faire un sujet d’exposition. On a pu admirer quelques unes de ces sculptures peintes par de jeunes artistes et qui ont toutes un thème différent.

koalas expo

On peut apercevoir le koala cycliste, le surfeur, le life guard, le celtique et bien d’autres encore …

Et à Port Macquarie nous sommes aussi allés visiter l’hôpital des koalas où les petites bêtes blessées, malades ou orphelines sont prises en charge par une équipe de volontaires. Elles sont soignées puis remises dans la nature dès que possible. Du coup on a pu les approcher car c’était l’heure des soins.

koala

 

Pas d’inquiétude pour lui, il se débrouille très bien tout seul !

Avant de continuer sur la côte, on a fait un détour par la petite ville de Grafton dont on avait lu qu’elle se teintait de mauve au printemps.

arbres mauves

Nous ne connaissions pas cet arbre venu d’Amérique, le Jacaranda, et les rues sont vraiment très jolies avec tous ces arbres à clochettes !

Bientôt arrivés à Brisbane, nous sommes allés voir les surfeurs à Byron Bay car, ce n’est pas une légende, l’Australie est bien le pays de la vague !

côte est

La route est encore longue jusqu’à Cairns mais nous espérons encore découvrir de beaux paysages.

Allez, Topette !

AC/DC land

Et oui on est arrivés au pays d’AC/DC et des kangourous : l’Australie !

Nous avons atterri à Melbourne, au sud de ce pays continent plus grand que l’Europe entière, et dont nous avons choisi de ne visiter que la côte est, de la région des 12 Apôtres à Cairns, pendant 4 semaines.

australie-europe-map-carte

 

Melbourne est une ville immense, cosmopolite et hétéroclite au niveau architectural. Contrairement à ce qu’on nous en avait dit on n’a pas trouvé la ville spécialement cool, la foule sur les trottoirs n’avait pas vraiment le sourire et on aurait pu se croire à Paris.

melbourne

Les transports en commun, surtout les trams, sont très développés ce qui limite un peu la circulation. Mais ce n’est pas pour ça qu’on se lancerait dans les rues en vélo comme ce livreur de fleurs !

tram

Une image musicale prise au coin d’une rue…

violoncelleQuelques bâtiments plus anciens ont gardé le charme de la Grande-Bretagne comme la Galerie Royale.

galerie royale

 

On ne s’est donc pas attardés en ville et on a récupéré une camionnette (le même modèle qu’en Nouvelle Zélande) pour filer vers l’ouest. Un des sites le plus réputé du pays est celui des 12 Apôtres (Twelve Apostles).

12 apostles

L’action combinée de la mer et du vent a érodé la falaise calcaire. Un peu comme à Etretat !

apostles

Evidemment tout peut encore changer dans les années et siècles à venir.

L’Australie se démarque des autres pays par sa faune spécifique et extrêmement variée. Vous commencez à connaître notre goût pour les bêtes et notre plaisir à vous le faire partager !

Sur les routes il est dangereux de rouler de nuit car, le kangourou, animal peu malin, attend que vous passiez tranquillement pour profiter de la lumière de vos phares pour traverser !!! Et comme le monsieur de la location nous a dit d’être très prudent (et que surtout on perdrait la caution) on ne roule que de jour !!! Mais on a vu quelques bêtes en train de brouter dans les champs…

kangourous

Par contre on a aussi levé la tête en roulant, dans les endroits où les eucalyptus sont nombreux, pour tenter d’apercevoir notre second animal australien. Et bingo ! un koala dormait tranquillement en nous attendant.

koalas

On a bien vu 2 koalas pas du tout réveillés mais il faut savoir que ces petites bêtes (qu’on aurait bien envie de caresser !) dorment beaucoup car les feuilles d’eucalyptus sont très difficiles à digérer.

Pour connaître encore mieux la faune du pays, un détour par le parc de Healesville qui soigne et préserve les animaux.

Tout d’abord de nombreux oiseaux dont des perroquets roses qu’on trouve très facilement dans la nature.

oiseaux

Des échassiers dont on n’a pas retenu tous les noms… et un canard bizarre !

grands becs

Des tout mignons bébés wombats et un diable de Tasmanie en pleine sieste…

wombats et diable

On a même pu en approcher de très près comme ce cacatoès noir et ce jeune kangourou.

nous

Après cet intermède 30 millions d’amis, nous sommes repartis en direction de Sidney par la côte.

phare

Les vagues n’attendent que les surfeurs… les cormorans et les pélicans espèrent un peu de poisson !

bateaux

La pêche est une des occupation préférée des australiens en week-end ou en vacances…

fish

 

Voilà les nouvelles de notre première semaine ici. Nous sommes obligés de nous installer ce soir sur le parking d’un McDo pour vous les envoyer, tant les connexions internet sont inexistantes ou très chères… merci Ronald !

Allez, Topette !