Archives pour la catégorie Carnet de route Pérou

De bas en haut

Eh oui au Pérou on peut se trouver au bord de la mer et 2 jours après à 4910 mètres d’altitude ! Et c’est ce qu’on a fait !

Après Trujillo, nous avons pris un bus de nuit (aussi confortable qu’un lit) pour nous rendre à Lima. Nous y avons juste fait une pause d’une heure, nous n’avons pas visité la ville, la saison rend la côte pacifique très grise et en plus j’avais un peu peur de l’insécurité (Martine) et du peu d’intérêt de la ville elle-même. Nous avons donc poursuivi notre route jusqu’à Paracas, petite station balnéaire un peu vide en ce moment mais où on a retrouvé le soleil !

A Paracas on peut prendre le bateau pendant 2 heures pour visiter les îles Ballestas pour voir  quelques lions de mer, des pingouins de Humboldt, des cormorans, des fous et une production impressionnante de guano !

Paracas

Un peu avant d’arriver aux îles, on peut voir un candélabre gravé sur la montagne à la manière des lignes de Nazca mais on ne sait pas quand et par qui celui-ci a été dessiné… mystère.

Pas de visite à Nazca, ni de survol des lignes par peur d’être secoué et malade dans l’avion (encore Martine,le grand huit, c’est pas pour moi !! ).

Et nous sommes arrivés à Ariquipa, la ville blanche, au sud du Pérou, au petit matin en pleine forme !

Arequipa

La cathédrale d’Ariquipa sous le ciel bleu et en fond le volcan Misti.

Arequipa2

Des vieilles pierres… et un pigeon qui risque de devenir sourd à l’heure de la messe !

Volcan Misti

Le volcan Misti veille sur la ville et la proximité des volcans autour d’Arequipa a fait trembler celle-ci de temps en temps.

patates

Des patates par centaines… il en existe plus de 4000 variétés !

Affiches

On est pas dépaysés, on a même trouvé un Hyper U ! Et on est prudent, on repère les zones refuges en cas de tremblement de terre. Au Pérou ils aiment bien les cochons d’inde et pas uniquement dans leur assiette !

Comme la région est très belle, on a fait une virée au Canyon de Colca pendant deux jours. Sur le chemin, une pampa désertique, “la reserva nacional de salinas y aguada blanca” où on a vu :

paysage

Des volcans dont un qui fume (pour toi Philippe !)

volcan fume

Des vigognes sauvages mais qui se laissaient bien regarder…vigognes

Des lamas…lamas

Une petite famille d’alpacas… qui ne pensaient qu’à faire des bêtises et certains touristes l’ont appris à leur dépens… le crachat de ces bêtes est assez spectaculaire, relisez Tintin !alpacas

On passe par un col très haut : 4910 mètres… le Mont Blanc ne fait que 4810 mètres… tout petit !

4910

Derrière Georges, de la glace… mais il faisait chaud sous le soleil…

Et nous arrivons au début du canyon, à Chivay, où débutent également les cultures en terrasses…

terrasses

Les récoltes (de quinoa entre autres) étaient presque terminées car nous sommes au début de l’hiver, il fait chaud au soleil le jour et très froid la nuit ! De novembre à mars, il fait moins froid mais il pleut beaucoup… il n’existe que 2 saisons au Pérou : une sèche et l’autre humide . Par contre ces terrasses encore en culture, et vertes, doivent être magnifiques !

Au village, nous avons admiré les costumes colorés et les chapeaux à paillettes des femmes…

collageFemmes

Nous avons atteint dès 8h30 le mirador de Cruz del Condor (croix du condor), but ultime de ce périple, et dès que l’air chaud est entré dans le canyon, on a pu assister au ballet des condors.

condor2

On reconnaît le condor à son collier de plumes blanches, il a une envergure de plus de 3 mètres (le second après l’albatros) et il vole sans battre des ailes (ou quasiment).

condor 1

Vraiment c’est une très belle excursion, ici on était en mini bus mais on peut la compléter par un peu de trek dans la vallée, ça vaut vraiment le déplacement ! Ce sont les plus beaux paysages traversés depuis le début de notre voyage, avec ceux des Andes équatoriennes mais nous ne nous y étions pas arrêtés. A ne pas manquer ! (pour ceux et celles qui voudraient venir au Pérou… y’en a, j’en connais !).

Et pour finir, quelques fleurs des montagnes… et des cactus !

divers

 

Depuis deux jours on est à Cuzco où on profite des fêtes qui ont lieu tout le mois de juin et mardi à nous le Machu Pichu !

Allez, Topette !

 

Au Pérou, il y a…

Des miss en préparation…

miss

Mais aussi… un chien moche !

chien

Le chien du Pérou qui n’a pas de poil car il a une température du corps de 40°… on aime ou pas…

Des Coccinelles en veux-tu en voilà…

coccinelle

Il devait y avoir un vieux stock à écouler, du coup on en  voit un peu partout…

Une auto-école ambitieuse…

P1000780 Ceci explique sans doute la conduite sportive des chauffeurs de bus, taxis et collectivos !

Une très jolie ville qui s’appelle Trujillo, au bord de l’océan Pacifique

place

Une ancienne ville avec ses belles maisons coloniales rénovées

Portail

Des superbes protections aux fenêtres, en fer forgé, comme déjà vues à Trinidad à Cuba… fenetre

Des couleurs vives… mais sans le soleil… dommage ! cathedral

Des ruines “Moche” ! “Huaca” de la luna (Palais de la lune) qui ressemble à une pyramide de l’extérieur, décorée et peinte à l’intérieur…

moche

Nous nous sommes cultivés pendant 2 jours (ça ne nous a pas fait de mal, mais point trop n’en faut !) et maintenant on sait que les “Moche” n’étaient pas forcément laids (mais assez sanguinaires avec la manie du sacrifice humain, c’était pas joli, joli…) et qu’ils étaient les prédécesseurs des “Chimú” (prononcez Chi-mou) pêcheurs pacifiques.

Chumi

Ceux-ci avaient construit une cité en adobe appelée Chan Chan (Soleil Soleil) .Sur les murs du palais du roi, ils ont représenté leur vie quotidienne : pélicans, mer, poissons, filets de pêche, écureuils (le vautour est actuel, lui).

Cette civilisation s’est arrêtée par la prise de la cité de Chan Chan par les Incas à l’issue d’un siège de 10 ans (les Incas avaient privés d’eau les Chimús).

Et pour le repos du voyageur fatigué de sa journée intellectuelle (et physique ! Chan Chan fait quand même 14 km2 !!!), on contemple ça ( et on vous en fait profiter)…

coucher

Allez, Topette !

PS : Personne n’a trouvé la bonne réponse à la devinette musicale ! On vous le dit car on est gentil : c’est la musique diffusée par le haut parleur du camion poubelle enregistrée à Loja, en Equateur !!! Pas sûr que les éboueurs soient payés plus chers mais au moins ils sont joyeux ! (et nous on a gardé l’air dans la tête toute la soirée ! ). Tant pis pour vous, le billet aller-retour pour Bora Bora n’a pas été gagné !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!