Archives pour la catégorie Thaïlande

On avance, on avance

et comme dit la chanson on n’a pas assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens de toute façon alors on est contents, on continue !

Après avoir exploré l’île de Koh lanta pendant quelques jours on a repris un bus de nuit pour rejoindre Bangkok et Ayutthaya. Nous voici donc repartis sur les routes, en vélo cette fois ci mais les routes étaient plates et… la selle bien rembourrée !

temples

 Le vélo est le moyen le plus pratique pour découvrir les vestiges des nombreux temples de cette ancienne capitale du royaume de Siam, le nom du territoire précédant la Thaïlande…

Une curiosité que cette tête de Bouddha insérée dans les racines d’un banian…

bouddha arbre

On aurait pu aussi choisir le Tuk Tuk rose ou l’éléphant…

elephant
Mais un peu de sport ne nuit pas (et en plus j’ai le vertige alors, après avoir beaucoup hésité, je ne monterai pas sur le dos d’un éléphant durant ce voyage)

Ayutthaya

 Par contre le tour en bateau pour découvrir d’autres temples et les voir illuminés était bien agréable. Vous pouvez aussi voir une photo de l’intérieur de notre hôtel… coloré !

Ensuite on a repris le bus pour quelques heures et on est arrivés à Sukhothai comme il est inscrit sur le panneau à droite… en thaï il est impossible de lire.

transport 1

Sukhotaï est divisé en deux parties, la ville moderne et la vieille ville à une douzaine de kilomètres, celle qu’on visite. Le transport entre les deux est facilité par les songthaew, camions transformés en bus avec des longues banquettes sur les côtés (photo de gauche).

Sukhothai

C’est un très beau site archéologique où on pu musarder à vélo (eh oui on ne nous arrête plus !) au milieu des mares aux nénuphars et des beaux temples… enfin ce qu’il en reste !

Après Sukhkhai, Chiang Maï, une grande ville agréable et vraiment touristique. On voyait que les vacances de Noël commençaient tant on entendait le français dans les rues. Les commerçants l’avaient bien compris et ils avaient sorti la camionnette adéquate…

vrac

De toute façon, et on l’a appris très vite, quand un thaïlandais vous adresse la parole forcément il a quelque chose à vous vendre ! Même s’il dit vouloir vous aider à vous retrouver ou à vous déplacer, il aura un tuk tuk ou autre chose bien plus intéressant à vous proposer. C’est vraiment le pays du commerce !

Les marchés sont immenses et vous trouverez tout ce que vous voudrez des épices, des poissons, des fleurs…

marché 1

Et en terme de transport, on a le choix…

vehicules

Et Chiang Maï a aussi été la ville où on rencontré des nantaises tourdumondistes bloggeuses, Isa et Fab, qu’on suit depuis leur départ en février. C’est rigolo de se retrouver à l’autre bout du monde et surtout très sympa de discuter pendant une après midi de nos voyages respectifs. Merci les filles pour ce bon moment passé ensemble… et on se dit à bientôt !

blogs

Au hasard des rues on a visité quelques temples (encore !) avec quelques curiosités comme…

détails temple

Ce Bouddha à cheveux bleus ???

Et des cloches de prières…

cloches

Nous filons vers le nord dans un bus fendant l’air et ne ratant aucun trou de la route ! A priori Chiang Raï n’avait rien de vraiment attirant mais finalement nous nous y plaisons bien car on a pu profiter de la fête des fleurs, du marché du samedi soir et surtout aller voir un temple vraiment original !

temple blanc

Le Wat Rong Khun ( le temple blanc) est en construction depuis 1997, il reste des annexes à terminer. Imaginé et construit par un artiste thai, Ajarn Chalermchai Kosipitat en hommage au roi actuel. Tout est blanc et tapissé de morceaux de miroirs. Eblouissant, ça fait mal aux yeux au soleil !

temple blanc 2

Le temple symbolise la pureté du bouddhisme face aux fléaux qui guettent l’humanité : l’alcool, le vice, la terreur (symbolisée par les créatures de films américains !), et les mains tendues sont celles des créatures des enfers.

temple 3

Vous avez bien reconnu Batman et un autre en bas dont on a perdu le nom ???

Pour alléger tout ça (c’est quand même très kitsch mais aussi très impressionnant)  nous voici nous baguenaudant au marché de Chiang Raï.

Des illuminations…

saturday market

Des bonnes choses à manger… ou pas !

repas

De grandes tablées et de la danse…

fete

Et un festival des fleurs aussi beau le jour que la nuit.

fleurs 1

On comprend pourquoi les hôtels étaient pleins, les thaïlandais se sont déplacés en masse !

fleurs 2

Et bientôt, à nous le Laos.

Allez, Topette !

On a fait Koh Lanta !

Avant que vous vous gaviez de foie gras, d’huîtres, de dinde aux marrons et autres bûches crémeuses, on voulait vous faire un petit coucou depuis une île du sud de la Thaïlande, Koh Lanta !

Non, on n’a pas été obligés de manger des vers et autres criquets, le pays a une cuisine suffisamment évoluée ( même s’il n’y a aucun des plats précédemment cités) et il est très facile de se nourrir sans aller faire les zozos comme à la télé ! Bon on a quand même vu un varan (pas de Komodo donc pas si gros) mais qui valait bien la taille de deux iguanes rencontrées aux Galápagos… pas eu le temps de faire la photo car il agaçait un peu le personnel du restaurant de plage où on mangeait et il s’est fait envoyer plus loin… mais apparemment il y avait ses habitudes.

On a quand même pris des risques sur cette île… et là on sait qu’on va faire plaisir à Marina la taquine… on a loué 2 scooters pour se balader. On n’a pas fait d’excès, on a roulé tranquille, faut dire que ça fait plus de trente ans qu’on n’était pas montés sur une mobylette et jamais sur un scooter ! On a quand même senti une lueur d’inquiétude dans l’œil du loueur des engins… mais tout s’est bien passé !scooter

Mais on voulait surtout, aujourd’hui, vous souhaiter de très bonnes fêtes de fin d’année, on pensera bien à vous même si on est loin. Notre voyage continue au soleil (désolé pour ceux qui sont au coin de la cheminée) et on va essayer de se dégoter un petit extra qui nous changera de nos repas ordinaires composés essentiellement de nouilles et riz !

On vous embrasse tous et on continue de vous envoyer des photos de notre périple…

plage

Allez, Topette !

กรุงเทพมหานคร

Pour ceux qui n’ont pas pris thaï en deuxième langue, ça veut dire Bangkok !

A la fois une ville et une province, c’est la capitale de la Thaïlande qui occupe un peu plus de 1500 Km2 dans le delta du fleuve Chao Phraya. Avec plus de 14 millions d’habitants dans son aire urbaine, 22% de la population de la Thaïlande, c’est un important pole d’affaires siège de nombreuses multinationales et une plateforme internationale pour les transports. C’est aussi une des villes les plus visitées au monde.

Bkk

Bangkok n’est située qu’à 2 mètres au-dessus du niveau de la mer ce qui provoque des inondations en période de mousson. Conséquence de la modernisation de la ville, le bétonnage du sous-sol empêche l’eau de s’écouler à travers Bangkok, notamment par le Chao Praya. Par ailleurs la ville est construite sur une zone autrefois marécageuse et s’enfoncerait de 1 à 2 cm par an.

Ce problème s’est bien vu en 2011 quand Bangkok a été inondée pendant près de 6 mois. Les autorités ont depuis entrepris de grands travaux de déviation des cours d’eau en périphérie de la ville. Néanmoins Bangkok semble vouée à devenir, comme Venise, une ville protégée de façon précaire par des digues et des barrages.

Nous avons été très agréablement surpris par cette ville qui nous a paru très occidentalisée, si on peut dire, par rapport à Yogyakarta que nous venions de quitter.

Beaucoup moins de scooter, une conduite presque normale, même si toujours à gauche alors que la Thaïlande n’a jamais fait partie du Commonwealth ! Et puis des trottoirs qui ressemblent à des trottoirs même si la majorité de leur surface est occupée par les étals des petits commerçants qui n’ont pas de boutiques.

bouffe

Beaucoup de stands de street-food (y compris des insectes pour les touristes qui veulent se faire prendre en photo en train d’en manger) mais aussi des fruits qui nous étaient inconnus. Ici on a l’impression que tout le monde est commerçant et même le gentil thaï qui semble vouloir nous aider quand on cherche notre chemin sur la carte a quelque chose à nous proposer, pour lui ou pour un autre.

rue

Des massages à la chaine, des chouettes abat-jour et une camionnette-distributeur-de-billets-bureau-de-change.

OEUFS

Les taxis locaux sont à trois roues et omniprésents dans les rues. Et nous sommes toujours étonnés de voir la résistance des œufs face aux mauvais traitements dont ils font l’objet lors de leur transport partout dans le monde !

moines

Les moines sont à l’image de la société moderne, les vieux avec un journal et les jeunes avec un smartphone ! Bouddha serait-il sur Facebook ?

Et puis il y a des monuments, surtout des temples, magnifiques sous le ciel bleu enfin retrouvé !

palais royal

Tout d’abord le grand palais construit en 1782 par le roi Rama 1er qui s’étend sur une surface de 21,8 hectares entourés de 4 murs de 1 900 mètres de long. Les époques changent mais les gardes restent !

gardes

Le grand palais renferme la résidence royale, la salle du trône, de nombreux bureaux gouvernementaux et le temple Wat Phra Kaeo où se trouve la statue du Bouddha d’émeraude. Cette statue de 76,2 cm de haut est en jadéïte (comme son nom ne l’indique pas) et est un emblème national de la Thaïlande.

temple1

De l’or et des mosaïques à profusion malgré les tailles gigantesques des statues et des bâtiments. Ca représente un travail titanesque  !temple2

A côté du grand palais se trouve sur une surface de 8 hectares un des plus grands et des plus anciens temples bouddhistes de Bangkok le Wat Pho. Il est très connu comme étant le temple du grand Bouddha couché.

Bouddha or

Cette statue de 43 mètres de long et 15 mètres de haut représente Bouddha lors de sa dernière maladie sur le point d’entrer dans le parinirvâna. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.

bouddha couché

Ce temple, le Wat Pho est aussi le lieu de naissance du massage thaï traditionnel, on y trouve d’ailleurs une école de massage et de médecine traditionnelle réputée.

Le fameux Bouddha couché n’est pas seul, il est entouré de 394 autres Bouddhas alignés dans deux galeries autour du temple principal.

bouddhas rangés

En effet si la superficie totale des temples est si importante, c’est que cette surface recouvre de nombreux bâtiments qui sont souvent des temples annexes à un temple principal.

mosaiques

Et Bouddha est représenté dans tous les moments de sa vie avec une grande variété de morphologie …. nous, on aime bien celui-là.

gros bouddha

Et ces temples sont des lieux de vie. Lorsque nous sommes passés des enfants répétaient pour un spectacle avec des masques et des beaux habits colorés.

masques

Non loin de Bangkok, on peut aller voir une curiosité que sont les marchés flottant. Au début il s’agissait pour des paysans de venir vendre leur production en barque sur les canaux.

marchés flottant 1

C’est maintenant principalement devenu une attraction pour touristes. Il y a plus de bateaux de touristes que de bateaux de paysans, qui d’ailleurs vendent maintenant toute autre chose que leur production. Et comme partout à Bangkok, il y a des stands de restauration.

marchés flottants 2

Au final, Bangkok nous a beaucoup plu et nous y avons passé une semaine très agréable. Mais il n’est de bonne compagnie qui ne se quitte et avant de partir vers le sud une dernière photo qui répond à la question de l’avant dernier article.

éléphants

Après les moutons roses et le poulet violet, nous avons vu des éléphants roses (très kitsch) ….

Allez, Topette !