Cuzco, ville festive

Depuis une semaine nous sommes à Cuzco, et au mois de juin ici c’est la fête… ou plutôt les fêtes ! Religieuses, Incas, Fiestas de la ville… y’en a pour tous les goûts et de toutes les couleurs !

fêtes

 

On est arrivé en plein dans le Corpus Christi (si je puis dire !) avec la messe en plein air, sur la place des Armes devant la cathédrale de Cuzco. La fête dure 15 jours et les 14 paroisses sortent leurs saints ou saintes pour les présenter à la foule catholique.

messe

 

Des saints apparemment très lourds…

saintes

Mais qui ne sont pas tombés…

Après des feux d’artifices, des concerts de fanfares (ou bandas), des nuits certainement courtes pour les fêtards, on a pu profiter d’un répit pour visiter la ville.

vrac

 

Cuzco (3400 m au-dessus du niveau de la mer) est une très belle ville, bien sauvegardée, avec de magnifiques murs incas bien conservés (en même temps on ne voit pas comment ils pourraient s’écrouler vue la taille des pierres !), avec des petites ruelles très en pente qui essoufflent bien si on n’a pas l’habitude d’être en altitude !

pierres

Ils étaient très forts les Incas pour poser des pierres taillées, l’une a même 12 angles.

Et la nuit on a une superbe vue de notre  premier hôtel. 

nuit

La vue ne compensant pas l’absence de chauffage (les nuits sont aussi froides que les journées sont chaudes ! même les péruviens trouvent le temps “frio” en soirée…), nous avons déménagé pour un nid plus douillet.

Samedi c’était au tour des écoles d’art de défiler sur la plaza de las armas avec des chars de carnaval critiquant la société péruvienne et en défendant la culture.

carnaval

 

Nous avons quitté Cuzco pour une épopée de 2 jours au Machu Pichu (reportage de la team à venir prochainement … ) et à notre retour, le 24 juin 2014 c’était la grande fête de l’Inti Raymi, la fête du solstice d’hiver des Incas…

inti raymi 1

 

Une foule énorme et un spectacle qui réunissait les communautés indiennes de toute la région venues célébrer le soleil.

Inti Raymi 2

Ils chantent, ils dansent mais on n’a pas tout bien compris car on était loin  et maintenant qu’on commence à s’améliorer en espagnol les voilà qu’ils parlent Queshuan, la langue des Incas ! Du coup on aurait bien eu besoin d’un spécialiste qui malheureusement pour lui était resté à Angers. Il compte sortir un livre autour de ce sujet très prochainement ! JK, on a bien pensé à toi !

On n’a pas fait exprès d’arriver à Cuzco durant cette grande période festive, mais on est très contents d’avoir pu assister à toute cette effervescence. C’est vraiment quelque chose à vivre surtout si vous êtes férus d’histoire religieuse ou païenne. Que de couleurs, de musiques, de danses… et de cuys cuits !

Un peu de repos dans le jardin de l’hôtel en compagnie d’un joli colibri avant de reprendre la route demain vers Puno et le lac Titicaca dont le nom a fait rigoler des générations d’écoliers !

colibri

Buen desayuno para todos, nous on va dormir !

Allez, Topette !

7 réflexions sur « Cuzco, ville festive »

  1. Il ne manque plus que les traductions de votre copain JK et vous tenez là un excellent guide touristique détaillé et précis !
    C’est vrai qu’en plus de la beauté naturelle de la ville, vous êtes arrivés à point nommé. Merci pour tout ce partage.

  2. c’était autre chose le BTP en ce temps la, ca c’était du mur, et sans bétonnière
    allez topette

  3. Salut les Cuzcopettes

    C’est là qu’il faut être en ce moment (et pas au Brésil !!), fabuleux, ..j’arrive.
    Attention quand même Georges au pays d'”apocalypto”, il va falloir penser à sacrifier un (e) proche afin de contenter les dieux !!!
    Saluez le Llullaillaco pour moi.
    A+

  4. Olà
    Bah vous y voila. Au bon endroit au bon moment. Même Tintin y a eu droit…comme quoi !!!!
    J’ai hâte d’entendre vos commentaires. L’Inti Rami est la fête suprême des incas au moment où le soleil entame son voyage retour dans la galaxie; le solstice. Il s’immolise 3 jours , du 21 au 24 et reprend sa course dans l’autre sens. Le Sapa Inca est resté jeûner ces trois jours et puis il sème religieusement des graines pour inviter le soleil à donner une récolte abondante.
    Regardez bien le ciel le soir vous devriez apercevoir ” la croix du sud,”, une petite constellation qu’adoraient les incas, ils l’ont représentée un peu partout. Elle n’est visible que d’où vous êtes, bande de veinards. Maintenant on attend votre topo sur le Machu Picchu.
    D’ailleurs on parle de vous ici à ce sujet : http://www.europe1.fr/Insolite/Halte-aux-touristes-nus-sur-le-site-du-Machu-Picchu-191916. Pas la peine de le nier, je vous ai reconnu!

  5. coucou on voyage en même temps que vous !! Cuzco est magnifique et vous avez retrouvé le beau temps j’attends le reportage du machu pichu avec impatience ,je me rappelle mes cours de géo quand j’étais jeune !!!!bisou à vous 2 Evelyne

Les commentaires sont fermés.