C’est la fin du Pérou !

Eh oui, le Pérou se termine pour nous. Avant de quitter Cuzco, nous sommes allés visiter deux lieux intéressants : les Salinas de Maras et le site archéologique de Moray.

Sur la route des Salinas de Maras, nous avons fait une pause dans une coopérative de fileuses de laine où nous avons pu voir une démonstration de teinture de laine d’alpaga (alpaca en queschua).

collageLaine

 

Au milieu d’un (encore !) magnifique paysage de montagnes, nous avons découvert un site pour le moins original et exceptionnel : les Salinas de Maras !

Salinas1

 

Des salines en pleine cordillère des Andes, avec plus de 4000 bassins dans un vallon à flancs de montagnes (on n’a pas compté…), les premiers datant des Incas !

collageSalinas

Une rivière salée coule de la montagne et le traitement est le même que celui du sel à Guérande sauf que celui de Maras n’est pas iodé !

Site impressionnant vu de haut !

salinas2

 

Nous poursuivons notre route jusqu’au site de Moray pour admirer un ingénieux système de cultures en terrasses inventé par les Incas !

Moray1
Ils ont fait des essais de cultures (de pommes de terre au début) en recréant artificiellement des climats différents suivant la profondeur des espaliers. La différence de température est importante : 20° entre le bas (le plus chaud) et le haut.

Ils ont construit 3 cirques qui équivalaient aux 3 principaux climats de leur empire pour adapter les cultures aux différentes régions de celui-ci. Malins les Incas !

collageMoray

 

Un autre nom mondialement connu nous a attiré au Pérou, nom qui a fait rire des générations d’écoliers : le lac Titicaca, le lac navigable le plus haut du monde à 3810 m d’altitude !

Nous avons donc repris la route vers Puno, petite ville surplombant le lac et port d’embarquement pour les îles Uros.

collagePuno2

Les îles Uros sont des îles flottantes qui ont cette particularité d’être entièrement constituées d’une couche compacte de roseaux de 3m d’épaisseur.

Uros1

 

Tout sur ces îles est réalisé en roseau (ou totora) : maisonnettes, meubles et barques… ils en mangent aussi !

collageUros

 

Après cette ballade sur le lac Titicaca et avant de passer la frontière bolivienne, nous nous sommes promenés dans la petite ville de Puno.

Quelques instantanés…

collagePuno

 

On en sait un peu plus sur les talents de constructeurs et d’agriculteurs des Incas (ils étaient bien aidés par le soleil et la coca quand même !!! ) mais on ne comprend toujours pas que des gens aussi intelligents n’aient pas inventé le chauffage central !

Voilà, le Pérou c’est fini, maintenant on est en Bolivie et on espère encore avoir de gros coups de cœur à vous faire partager !

Allez, Topette !

10 réflexions au sujet de « C’est la fin du Pérou ! »

    1. topettetopette Auteur de l’article

      On savait que les Salines te plairaient ! Des fois en prenant une photo on dit : celle-là elle plaira à Méli …..

      Répondre
  1. Fab et Isa

    Super de revoir ces sites visités il n’y a pourtant pas si longtemps mais jai l’impression que c’était il y a des mois ! Pour le chauffage central je suis bien d’accord avec vous, ok les couvertures dalpagas sont chaudes mais quand même ! Un petit poêle a bois au sortir dune douche froide pourrait etre appreciee. Bon courage pour la Bolivie ! N’hésitez pas a investir dans une petite couverture car il n’y en a pas dans les bus et la nuit ça descend facilement à -10…

    Répondre
    1. topettetopette Auteur de l’article

      Merci du conseil ! Pour l’instant on se repose à Sucre à la Casa Verde à laquelle nous décernerons une excellente note comme vous !
      Vous nous faîtes envie en ce moment pour les températures !

      Répondre
  2. Myriam

    Bonjour, cela passe vite aussi pour nous. Vous voilà déjà en Bolivie ! Merci pour ce beau partage de photos et de
    commentaires. Voir la laine, t’as peut être donné envie de tricoter? Bonne route.
    Myriam

    Répondre
  3. Sergio

    … J’ai d’ailleurs le souvenir d’un écolier, parmi les plus taquins, qui n’a pas pu se retenir de préciser que le lac Titicaca alimente le lac Poopo situé plus au sud … (il fallait bien que quelqu’un la fasse celle-là … désolé …)

    Répondre
    1. topettetopette Auteur de l’article

      On l’avait oublié ! Du coup on a été obligés de vérifier sur la carte !
      D’ailleurs la blague sur le nom est internationale, un péruvien nous a dit : le côté titi est au Pérou et le côté caca en Bolivie !
      Ils sont taquins …….

      Répondre
  4. Véro

    Ce blog n’est pas seulement un lieu de découverte de jolis reportages, comme celui-ci encore, mais c’est aussi un site où on rigole bien en lisant les commentaires des uns ou des autres !! Le lac Titicaca qui se jette dans le Poopo !!!! MDR !
    Bon, sois sérieuse 5 minutes la Véro: ces jolies photos me rappellent toujours mes cours d’espagnol au collège où on décrivait des photos comme celles-ci. Ça te rappelle sûrement quelque chose Martine !!
    Allez…à plus !

    Répondre
    1. topettetopette Auteur de l’article

      à défaut de t’instruire, on est content que ce blog te fasse rigoler !
      Aucun souvenir des images en cours d’espagnol, mais le prof ne s’appelait-il pas Pault ? On y revient toujours….

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *